Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

L’église Notre-Dame à Isdes

L'église

Remarquable exemple de l’architecture solognote de l’époque romane, l’église Notre-Dame date des XIe-XIIe siècles. Probablement sur l’emplacement d’une église primitive, elle est construite en chaux, tuffeau, silex et briques. C’est l’une des plus vieilles églises de la région. Elle appartenait aux religieux de Saint-Benoît-sur-Loire qui empruntaient le chemin rural « d’Isdes à Bouteille » pour s’y rendre.

Ayant subi de multiples transformations au fil des siècles, sa dernière restauration remonte à 2009-2011. A cette occasion des fresques murales encore intactes du XIIe au XVIe siècle ont été découvertes. Deux cloches d’antan, Marie-Louise et Véronique Adelina installées en 1869, ont été refondues pour devenir Marie Claire et Marie Danielle Suzanne par la fonderie Bollée. Elles ont rejoint Marie-Bernadette Alix.

Le portail et les fenêtres du XIIIe siècle sont de style roman. Il subsiste les corbeaux de pierre qui soutenaient le « caquetoire » primitif des XIIe-XIIIe siècles. Dans une niche à l’extérieur vous apercevrez une magnifique statuette de Notre-Dame de l’Assomption.

 

A l'intérieur :

Longtemps lieu de dévotion à Saint-Paxent, l’église conserve une huile le représentant. Un bénitier a été posé en 1694. Le tableau « Institution du Rosaire » orne le retable. En 1843, l’autel Notre-Dame-des-Aydes a été installé. Une statue consacrée à Saint-Marc pare le maître-autel. Neuf vitraux réalisés par les ateliers de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire ont été posés en 1964 et une superbe rosace garnit le fond de la nef.